Madame les Joues roses n'est pas encore reléguée au rang du souvenir... juste besoin d'une petite pause pour me requinquer, me recentrer et me ressourcer  et envie d'un moment sans blog, d'un silence informatique... reposant.

Merci en tout cas à toutes celles qui ont pris de mes nouvelles... j'ai ainsi eu bien chaud à mon petit coeur en ce début d'été calamiteux où se sont succédés orages, froid, jours de pluie sans fin et canicule.

J'ai suivi cependant chacune de vos aventures et j'aurai moi même deux ou trois petites choses à montrer et à raconter. Avant ou après avoir fait le plein de France, nous verrons bien.

En attendant donc quelques brimborions pour vous faire patienter...

Alors, voyons, commençons par le carnet rose et deux naissances de blogs à vous signaler.

Flâneries chics ou le journal d'une petite bretonne en Bavière, maman de famille nombreuse et qui aime la déco.

(clic clic)

et

Les radis roses. Production collective de cuisinières gourmettes mais un peu pressées.

et à laquelle je suis censée contribuer... enfin dès que je serai un peu moins pressée, ok les filles ? J'ai même une idée de recette ... si ! si ! alors vous voyez bien que je ne suis pas une si mauvaise fille !

(clic clic aussi)

Si vous avez envie de savoir ce que la famille aux joues roses a fait de ses jours de Juillet sans pluie, c'est par ici

(re clic clic)

Cherchez bien on me voit... (et dites moi si vous pensez avoir deviné quelle photo me montre que je rigole un peu ! euh, Maman, chéri et les potes, pas le droit de jouer !)

Sinon, pour égayer les jours maussades, nous avons reçu avec bonheur Titoubrun et son crocro n°1  (re re clic clic mais vous la connaissez bien j'en suis sûre).

Et là pas de photos car j'avais peur de vous faire déprimer avec mes arrières plans pluie dilluvienne, ciré jaune et bottes en caoutchouc...

(Barbara si tu as des images j'achète ! et reviens ! Je te jure, la prochaine fois on déposera des oeufs chez les clarisses ! C'est vrai, d'ailleurs il fait presque toujours beau ici... regarde on a 32°c depuis trois jours et j'en peux plus de ce cagnard ).

Enfin comme ce sont les vacances, je vous propose pour terminer une petite promenade en France, juste pour le plaisir de deviner et la fraicheur des clichés... vite,vite, c'est par (un dernier clic clic et vous y êtes).

Quant à moi, je retourne à ma broderie à mon repassage en retard et je vous souhaite un bel été !

A très vite !

Mais c'était trop sympa quand même !